Boardroom

Rapport 2015 sur les priorités en matière de santé mentale au travail

Découvrez ce que les employeurs, les employés et les médecins pensent de la santé mentale au travail.

Vers une entreprise sans papier

Vous êtes ici

La réduction de la consommation de papier est au cœur du programme environnemental de Morneau Shepell. Notre conseil d’administration est à l’avant-garde en matière d’environnement sans papier. Depuis 2013, le matériel fourni par le conseil est distribué par voie numérique et examiné dans un environnement en ligne pour réduire au minimum l’utilisation du papier. Dans le cadre d’une initiative stratégique de l’entreprise axée sur l’efficience, nous avons cherché à mieux comprendre notre consommation globale de papier, ce qui inclut l’utilisation du papier et le rôle des imprimantes. Nous avons constaté que notre siège social consomme chaque année environ 4 millions de feuilles de papier, ce qui représente près de 1 600 pins et nécessite 40 millions de litres d’eau. Parallèlement, environ 80 pour cent du papier imprimé a été déchiqueté par la suite. En nous fondant sur cette information, nous mettons en œuvre une stratégie visant à réduire sans délai notre consommation de papier et d’énergie, et à inciter les employés à modifier leurs habitudes d’utilisation du papier et d’impression. Nos initiatives prioritaires sont les suivantes :

  • Réduction de la consommation de papier au siège social
    Conserver les imprimantes haut de gamme les plus utilisées et les plus écoénergétiques, tout en mettant hors service les imprimantes et les déchiqueteuses peu productives, en vue de réduire la consommation d’énergie et de papier.
  • Utiliser seulement du papier certifié FSC, qui comprend plus de 50 pour cent de matières recyclées, dont des fibres de post-consommation, et éliminer tous les papiers haut de gamme.
  • Imprimer la version la plus récente des documents lorsque la loi l’exige, et éviter d’imprimer les ébauches.
  • Modifier nos habitudes d’impression en cessant d’« imprimer à tout prix », et encourager les employés à y penser à deux fois avant d’imprimer.
  • Mieux sensibiliser les employés aux impacts environnementaux de la consommation de papier et leur expliquer les comportements durables.
  • Préconiser des réunions sans papier, où l’utilisation d’ordinateurs portatifs et l’examen de documents électroniques deviendront la nouvelle norme.

Même s’il reste beaucoup à faire, notre passage à une vision plus réaliste de l’impression a déjà un impact positif. Nous avons réduit de 42 pour cent notre consommation de papier entre 2017 et 2018, et de 45 pour cent par rapport à 2016. Même si nous n’avons pas encore établi d’objectifs officiels, nous allons sans doute atteindre une réduction de 25 pour cent du volume de papier utilisé d’ici 2021. La politique sur l’utilisation des imprimantes visait initialement nos bureaux de la région du Grand Toronto, mais nous prévoyons l’étendre à tous nos bureaux d’ici 2021.

« La réduction de la consommation de papier ne se limite pas
à l’élimination des imprimantes; chaque employé doit modifier
ses habitudes au quotidien afin d’appuyer un changement de
culture à l’échelle de l’entreprise, et de se débarrasser du papier
pour entrer dans l’ère du numérique. »

Nancy Purdy, Gestionnaire des services administratifs, Morneau Shepell