Boardroom

Rapport 2015 sur les priorités en matière de santé mentale au travail

Découvrez ce que les employeurs, les employés et les médecins pensent de la santé mentale au travail.

Dans l’actualité

Vous êtes ici

Quand faut-il se mêler de la vie privée de ses employés?

…C’est également bon pour la marque employeur, ajoute Suzanne Leduc, CRHA et directrice des services aux organisations chez Morneau Shepell : « Offrir un bon programme d’aide aux employés [PAE] s’inscrit dans la culture d’une entreprise qui désire attirer et retenir les talents. » Or, intervenir auprès d’un employé demeure un geste délicat, vu la nature de certains problèmes [divorce, alcoolisme, dépression, etc.]. Reconnaître les signes précurseurs. Lors de l’implantation d’un PAE, les gestionnaires sont appelés à suivre une formation pour savoir comment reconnaître un employé en difficulté, explique la directrice chez Morneau Shepell.

Le Journal de Montréal