Boardroom

Rapport 2015 sur les priorités en matière de santé mentale au travail

Découvrez ce que les employeurs, les employés et les médecins pensent de la santé mentale au travail.

Nouvelles et opinions

Vous êtes ici

La Nouvelle-Écosse offre un régime d’assurance médicaments pour soins palliatifs à domicile

Depuis le 1er février 2012, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse paie les médicaments destinés aux patients recevant des soins palliatifs à domicile, où qu’ils habitent dans la province. Cette mesure vise à permettre aux Néo-Écossais atteints de maladies terminales de choisir l’endroit où ils désirent vivre leurs derniers jours. Cette option n’est pas une nouveauté, car elle était déjà offerte dans certaines régions de la Nouvelle-Écosse. Cependant, ce changement étend la mesure à l’ensemble de la province.

Les soins palliatifs sont définis comme étant une approche des soins qui met l’accent sur le confort et la qualité de vie des patients atteints d’une maladie menaçant leur pronostic vital et des membres de leur famille. On les appelle aussi parfois « soins de fin de vie »

La Nova Scotia Hospice Palliative Care Association défend depuis de nombreuses années l’accès équitable à un régime d’assurance médicaments pour soins de fin de vie. Le ministère de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse a annoncé ce changement le 23 septembre 2011, affirmant qu’il soulagerait les familles des patients concernés d’une partie du fardeau financier engendré par ces soins et rendrait la protection facilement accessible à tous les Néo-Écossais. Pour faciliter la mise en place de ce changement, le ministère a également lancé et élargi le régime d’assurance médicaments pour soins palliatifs à domicile, qui permettra aux patients atteints de maladies terminales de bénéficier d’une protection complète s’ils désirent vivre leurs derniers jours chez eux. En outre :

  • cette assurance est maintenant offerte dans tous les districts de santé de la province;
  • il n’y a pas de quote-part;
  • les pharmacies envoient directement la facture au ministère de la Santé et du Mieux-être;
  • les médicaments sont délivrés par les pharmacies locales;
  • les familles ont toujours le choix entre les soins à l’hôpital et les soins à domicile.

Les critères d’admissibilité incluent les patients :

  • qui reçoivent des soins palliatifs à domicile2;
  • qui habitent en Nouvelle-Écosse et détiennent une carte d’assurance maladie valide;
  • qui ont reçu d’un médecin un diagnostic de maladie terminale;
  • qui ont été admis dans un programme de soins palliatifs offert par une régie régionale de la santé ou un centre de soins de santé IWK;
  • qui, selon l’équipe du programme de soins palliatifs de la régie régionale de la santé ou du centre de soins de santé IWK, ont moins de six mois à vivre.

Cette protection devra faire l’objet d’une approbation. En effet, l’admissibilité est établie par une infirmière ou un médecin en soins palliatifs qui remplissent un formulaire d’autorisation des médicaments énumérant toutes les classes de médicaments approuvées et qui le transmettent au pharmacien du patient. Le pharmacien facture ensuite le coût des médicaments approuvés au ministère de la Santé et du Mieux-être.