Gérer « l’hygiène cognitive » pour atténuer les problèmes de santé mentale des employés et améliorer le rendement de l’entreprise

Tous les jours, les gens font face aux forces de la vie qui constituent soit des occasions, soit des défis, parmi lesquels même certaines occasions stimulantes peuvent devenir assez stressantes si elles ne sont pas gérées adéquatement. Ces agents stressants prennent de nombreuses formes : ils peuvent se situer sur le plan personnel ou professionnel et être légers, moyens ou forts. Puisqu’un plus grand nombre d’employés se rendent au travail en ressentant une quelconque forme de stress, les organisations font face à un risque croissant que leurs employés soient atteints d’une maladie mentale ou physique.

À propos de ce document de travail

Ce document de travail explore la notion d’hygiène cognitive et la façon dont les capacités d’adaptation et la résilience permettent dans une grande mesure de prédire l’état de santé et le degré d’engagement des employés.

L’hygiène cognitive est la capacité de gérer efficacement ses pensées négatives, de préserver ses capacités cognitives à résoudre des problèmes, et de prendre de bonnes décisions sans faire d’erreur de réflexion influant sur la santé mentale. Dans ce document de travail, Bill Howatt, Ph. D., explore l’incidence des capacités d’adaptation et de la résilience sur le quotidien d’une personne et la façon dont l’investissement dans l’hygiène cognitive permet d’améliorer les résultats financiers d’une organisation.


Cliquez ici pour obtenir votre copie gratuite de ce document de travail.